Fenêtre à la française ou fenêtre coulissante

L'une des priorités lors de l'achat de fenêtres pour sa maison est le système d’ouverture et de fermeture. En dehors bien sûr des fenêtres fixes, qui ne servent qu'à faire rentrer la lumière.

En premier lieu, se trouvent la fenêtre à la française, avec un ou deux battants s’ouvrant vers l’intérieur, la fenêtre à soufflets, entrebâillée dans sa partie haute, et évidemment la fenêtre coulissante, qui fonctionne par glissement. Quelques systèmes mêlent les types d’ouverture : par exemple, la fenêtre oscillo-battante, qui marie battant et soufflet.

Devis fenêtre pvc

D’autres sont moins courants mais offrent un gain de place, comme la fenêtre à galandage, où la baie coulissante rentre dans le mur. Le choix de la matière pour vos fenêtres est lié à deux éléments essentiels : l’esthétisme et votre budget.

Il est bien sûr important qu'elles s'harmonisent avec la décoration du logement. Une fenêtre en plastique s’installe aisément, se nettoie facilement et s'avère la moins chère.

Attention toutefois aux premiers prix. La fenêtre en bois possède des qualités isolantes, esthétiques et durables.

Aujourd'hui, elle est aussi adaptée aux grands formats. La fenêtre en métal est plutôt destinée aux maisons modernes.

Particulièrement robuste, elle ne réclame pas d'entretien. Une autre possibilité est d'opter pour une ouverture en bois et métal, qui associe les propriétés de ces matériaux.

Installation de la fenêtre : préférez les experts



Les as du bricolage ont la possibilité de poser des fenêtres. Toutefois, mieux vaut s'adresser à un expert.

Grâce à ce dernier, vous êtes assuré d'obtenir un travail parfait et rapidement. Il faut également savoir que vous bénéficierez alors d'une TVA à 7% pour l'installation mais aussi pour le coût des fenêtres.

Enfin, des assurances couvrent les éventuels dommages. Le coût des fenêtres est fonction de leur matière, de la taille, de la forme, de leur ouverture, etc.

Par exemple, une fenêtre à la française en bois coûte entre 200 et 800 euros ; le prix le plus bas d'une fenêtre PVC tourne autour de 120 euros, d'une fenêtre alu 350 euros. A cela, s’ajoutent souvent les poignées et autres cache-fiches.

L’installation d'ouvertures robustes vous permettra des économies de chauffage. Dans ce cadre, vous pouvez prétendre à des aides financières.

Rectangulaire, cintrée, ovale ou en triangle : il existe quatre dessins d'ouvertures. De multiples tailles standards sont vendues.

Des ajustements sont réalisables si une fenêtre fabriquée en série ne s'adapte pas pour une poignée de centimètres. Toutefois, des tailles uniques contraignent au sur-mesure.

Bien sûr le prix est plus élevé et l’intervention d’un menuisier qualifié s’impose. L’un des éléments à considérer lors de l’achat d'une fenêtre est la sécurité, d'autant plus pour les rez-de-chaussée.

L'idée est de dissuader toute effraction. La structure ainsi que des vitres et volets solides sont essentiels.

Il existe entre autres des vitres anti-effraction. Vous pouvez de plus choisir d’ajouter des barreaux aux fenêtres les plus aisément accessibles.

L’isolation des fenêtres



En neuf comme en rénovation, les ouvertures constituent l'un des principaux points pour ce qui est de l'isolation du logement. En effet, des fenêtres mal isolées peuvent vous faire perdre beaucoup d’énergie.

Au-delà du confort thermique, il s'avère essentiel de prendre en considération l'isolation acoustique. Pour cette raison, le simple vitrage a tendance à disparaître.

Le double vitrage est désormais la solution la plus courante. Le triple vitrage est pour sa part nécessaire dans les maisons basse consommation.

Si vous avez un simple vitrage et que vous désirez une meilleure isolation, il y a l'alternative du sur-vitrage sur une fenêtre en bois..


En savoir plus :